Liste des actualités

Le budget 2013

Finances - Publié le

Des aides aux familles entièrement préservées, une maîtrise rigoureuse des dépenses, un niveau d’investissement soutenu pour préparer l’avenir.

  
undefined

C’est toujours dans un contexte de crise économique et sociale, que les élus départementaux ont voté le budget 2013 du Conseil général.
 Objectif de la majorité départementale : conforter le rôle de bouclier anti-crise du Département en faveur des familles et des Seine-et-Marnais les plus fragilisés, mais également donner la priorité à la jeunesse et l’éducation.

undefined

Les Départements sont particulièrement touchés par l’augmentation des dépenses inhérentes aux solidarités, que ce soit sur le champ de la dépendance, du handicap ou encore de l’insertion.
 À cela s’ajoute une conjoncture économique dégradée qui pèse sur les recettes du Conseil général.

Pour autant, grâce à une gestion rigoureuse, le Conseil général présente un budget en équilibre à 1 280 M€ (investissement et fonctionnement), soit un montant identique à celui du budget 2012, à 5000€ près.
 Les efforts engagés ces dernières années permettent au Conseil général de ne pas augmenter les impôts pour l’année 2013, et ainsi limiter l’effort demandé aux Seine-et-Marnais en cette période difficile.

Vincent Eblé et la majorité départementale maintiennent leurs engagements et priorités du contrat de mandature en confirmant la volonté de maintenir un budget ambitieux et responsable.

 
undefined

Les dispositifs qui profitent directement aux Seine-et-Marnais sont maintenus dans leur ensemble : gratuité des transports scolaires, aides à la scolarité des collégiens ou à leur restauration scolaire, dispositifs Bébébonus 77 pour la garde des jeunes enfants, Mobil’Etudes 77 pour les étudiants seine-et-marnais, participation au paiement des bourses BAFA et, bien sûr, tous les dispositifs en matière sociale obligatoires ou facultatifs.

Ainsi, le Conseil général verse en moyenne 164,70 € par habitant en aides financières directes.

Les dotations budgétaires pour le secteur associatif sont reconduites à leur niveau de 2012, que ce soit dans le domaine des sports, de la culture, de la jeunesse, du social, ou encore du tourisme.

Enfin, parce que la Seine-et-Marne est un département dont la croissance démographique, en hausse constante, génère un besoin de nouveaux équipements, le budget d’investissement 2013 augmente de 5 millions d’euros (166,7 M€ contre 161,6 M€ au budget 2012) .

  
undefined