Imprimer (nouvelle fenêtre)

Atlas dynamique de la biodiversité en Seine-et-Marne

Tome 1 : Atlas de la Flore

L’atlas de la flore sauvage de Seine-et-Marne s’inscrit dans le cadre de la politique départementale relative aux espaces naturels sensibles et dans un vaste programme de connaissance et de valorisation des ressources naturelles du département. Il sera suivi de trois autres atlas respectivement consacrés à la faune, aux habitats et continuités écologiques, et à la prise en compte de la biodiversité dans l’aménagement du territoire. Il s’inscrit aussi dans les missions d’inventaire et de diffusion des connaissances pour lesquelles le Conservatoire botanique national du Bassin parisien a obtenu un agrément du ministère chargé de l’environnement.

Cet ouvrage, fruit de plusieurs années d’inventaire, est le premier exclusivement consacré à la flore du département de Seine-et-Marne, les anciens ouvrages ayant une portée plus régionale. Il valorise le grand nombre de données bibliographiques saisies et toutes les données modernes acquises ces dernières années, pour aboutir à une synthèse qui se veut la plus représentative possible du patrimoine floristique seine-et-marnais. Il a été conçu de façon à être accessible à tous, en conservant un caractère scientifique, grâce à une mise en page attrayante, un vocabulaire simple et une iconographie abondante (près de 1730 photographies en couleur).

La première partie de l’ouvrage est consacrée aux principaux facteurs influençant la répartition de la flore (la géologie, le climat…) ; traite de l’histoire de la botanique ; décrit les petites régions naturelles du département ; présente la méthodologie de l’atlas. La partie centrale est dédiée à la présentation de toutes les espèces indigènes et naturalisées sous forme de 1443 fiches illustrées et classées par ordre alphabétique. Elle est suivie d’un chapitre concernant les espèces accidentelles et subspontanées.
La dernière partie fait le bilan de la connaissance floristique du département (notamment au travers de la définition des enjeux), de sa richesse et des menaces qui pèsent sur les milieux naturels.

Cet ouvrage est destiné à toute personne désirant découvrir ou approfondir son savoir sur la flore seine-et-marnaise. Il constitue un outil indispensable pour les gestionnaires du patrimoine naturel, les aménageurs du territoire et pour guider les élus et les collectivités locales dans leur politique environnementale.

Tome 2 : Atlas de la Faune

Cet ouvrage sur La faune sauvage de Seine-et-Marne est le deuxième tome de l’Atlas de la biodiversité de Seine-et-Marne.
Il concrétise le travail de cinq années de suivis faunistiques et d’analyses scientifiques.

Fruit d’un partenariat entre dix associations de protection de la nature, le Muséum national d’Histoire naturelle et le Département de Seine-et-Marne, il est destiné à apporter des éléments de réflexion aux aménageurs et gestionnaires du territoire, quels qu’ils soient élus ou agents des collectivités territoriales, services de l’État, agriculteurs, forestiers, etc., ainsi que les particuliers soucieux de préserver la biodiversité dans leur jardin.

À la différence de La flore sauvage de Seine-et-Marne, cet ouvrage n’est pas un atlas au sens strict du terme, c’est-à-dire qu’il ne dresse pas un inventaire exhaustif de la faune seine-etmarnaise : il présente quelque 370 espèces sur les 2 300 contactées en cinq ans et il propose une analyse de l’influence des activités humaines sur la biodiversité.

Tome 3 : Atlas des milieux naturels et des continuités écologiques en Seine-et-Marne


Les milieux naturels et les continuités écologiques fait suite à L’atlas de la flore sauvage de Seine-et-Marne, paru en 2010 et à La Faune sauvage de Seine-et-Marne, paru en 2012.
Les deux tomes précédents proposaient de nombreux éclairages sur les secteurs et espèces à enjeux – espèces patrimoniales et espèces exotiques envahissantes – et sur l’influence de l’action humaine sur la biodiversité.

Ce troisième tome s’intéresse aux milieux naturels, dont l’existence intègre à la fois les espèces, leur support de vie, le sol et des notions de gestion mise en place par l’Homme.
Une partie importante de l’ouvrage est également dédiée aux connexions entre les milieux naturels – les désormais célèbres « continuités écologiques » – et aux outils de leur préservation.