Imprimer (nouvelle fenêtre)

Emplois d'avenir

Mesure phare du gouvernement, les emplois d’avenir sont entrés en vigueur le 1er novembre 2012.
Objectif national : recruter sur deux ans 150 000 jeunes de 16 à 25 ans, peu ou pas diplômés, dans les collectivités, les associations, les organismes publics et dans les entreprises.

En Seine-et-Marne, 1 789 contrats en emplois d’avenir devraient être signés de 2013 à 2014

L'action du Conseil général

Aide financière

- subvention de 350 € par mois, pendant 3 ans maximum, pour les associations
- subvention de 500 € par mois, pendant 3 ans maximum, pour les entreprises d’insertion et de l’économie sociale et solidaire.

Afin de soutenir ce dispositif, le Conseil général s'engage :
- à recruter 50 jeunes en contrats d’avenir dans ses services départementaux,
- à apporter son soutien aux associations et aux entreprises de l'insertion et de l’économie sociale et solidaire de plus de 5 salariés pour le recrutement de 100 jeunes en Seine-et-Marne (50 en 2013 et 50 en 2014).

En interne, les postes ouverts par le Conseil général en emploi d’avenir concernent, dans l’immédiat, les métiers de l’accueil téléphonique, de l’entretien des routes et des collèges.

Tout au long de leur contrat, les jeunes recrues bénéficieront du plan de formation interne du Conseil général et seront suivies par un tuteur de la collectivité.

Pour les 100 autres recrutements externes visés, le Département s’engage à verser une subvention aux associations (350 € mensuels) et aux entreprises d’insertion et du secteur de l’économie solidaire (500 € mensuels) par contrat signé

Au total, le Département consacre un budget de 2 M€ sur cinq ans à ce dispositif en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes seine-et-marnais

Les obligations de l'employeur

En tant qu’employeur, vous devez :

  • verser à chaque salarié un salaire au moins égal au S.M.I.C,
  • transmettre une nouvelle déclaration d’embauche au Département, en cas de remplacement sur le poste,
  • informer le Département de toute difficulté de nature à compromettre le respect des engagements pris,
  • transmettre un bilan de l’exercice de l’activité du poste, la description des actions engagées au bénéfice du salarié..

Doc

Emplois d'avenir

(1 Mo)