Imprimer (nouvelle fenêtre)

Environnement

Pour préserver votre cadre de vie.

Les engagements


Action 49 État
Adopter un second Plan départemental de l’eau (2011-2016) pour améliorer la qualité de l’eau des rivières et des nappes phréatiques, celle distribuée au robinet, et préserver la ressource en eau.
  • Le 2e Plan départemental de l’eau, signé en juin 2012, poursuit 4 objectifs : une eau potable pour tous les Seine-et-Marnais, reconquérir la qualité de la ressource en eau, reconquérir le patrimoine naturel en lien avec les milieux aquatiques et réunir l'ensemble des acteurs autour de la politique de l'eau (eau.seine-et-marne.fr).


Action 50 État
Faire du Département une collectivité exemplaire en matière de développement durable : réduction des déchets, achats écoresponsables, récupération des eaux de pluie… dans le cadre du Plan climat énergie.
  • Second Plan d'actions Climat-Energie adopté lors de la séance publique du 13 avril 2012.



Action 51 État
Inciter les collectivités locales à adopter un Plan climat territorial pour amplifier la lutte contre le réchauffement climatique.
  • Une démarche de mobilisation des collectivités pour engager la transition énergétique et climatique sera lancée à Coulommiers, en novembre 2013..



Action 52
État
Engager la reconversion écologique des bâtiments départementaux (plan photovoltaïque, nouveaux collèges économes en énergie…).
  • Depuis la rentrée scolaire 2011, les élèves du collège "Parc Frot" à Meaux, bénéficient du premier collège certifié Haute Qualité Environnementale (HQE).
    Trois autres collèges certifiés sont programmés à Vulaines, Magny-le-Hongre et Torcy l’arche Guédon. Conformément aux objectifs de conversion écologique que le Département s’est fixés, des travaux liés à l’amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments départementaux sont engagés. Ainsi, un montant d’autorisation de programme de 0,8 millions d’euros a été voté en 2012. Ces dépenses sont consacrées à la réalisation d’études et de travaux dont l’objectif est d’améliorer le niveau de performance énergétique des bâtiments départementaux et d’optimiser les coûts d’énergie. Il s’agit principalement de travaux de remplacement des menuiseries extérieures, d’isolation de combles et de remplacement de toitures, de mise en place de chaudières plus performantes et économiques...


Action 53
État
Conditionner toutes les aides du Département au respect des critères de développement durable.
  • En 2011, 46% des aides départementales étaient éco-conditionnées.


Action 54
État
Ouvrir chaque année un nouvel Espace Naturel Sensible accessible au public, lieu d’agrément et de préservation de la biodiversité.
    • Après les ouvertures récentes du Bois de La Bergette, à La Ferté-sous-Jouarre, en 2012, et de la Butte de Montassis, à Chauconin-Neufmontiers, en 2013, 21 ENS sont aujourd’hui accessibles au public


Action 55
État
Soutenir la création de deux Parcs Naturels Régionaux (PNR) : le PNR de la Brie et des Deux Morins et le PNR du Bocage Gâtinais.
  • La création des PNR de la Brie et des Deux Morins est lancée et le Conseil général a voté son adhésion.


Action 56
État
Favoriser le développement de l’agriculture bio et de proximité (circuits courts du producteur au consommateur) en Seine-et-Marne.
    • Via des actions d’accompagnement de l’agriculture bio et de développement des circuits courts (vente à la ferme, paniers dans les gares, événements rapprochant agriculteurs et grand public).



Action 57
État
Lutter contre la création ou l’extension de toute nouvelle décharge en Seine-et-Marne et obtenir de véritables contreparties en matière de réduction des nuisances et de développement économique.
  • Interpellation des pouvoirs publics pour empêcher l'étalement des décharges et réclamer plus de solidarité régionale. Le Département négocie, dans le cadre du Predec (Plan régional d'élimination des déchets de chantier) pour le rééquilibrage de l'accueil des déchets en Île-de-France.
    Le Conseil Général de Seine-et-Marne demande depuis longtemps un rééquilibrage de la gestion des déchets en Ile-de-France. Il a protesté en octobre 2011 contre l’évacuation des déchets de la décharge de Limeil-Brévannes (94) vers Claye-Souilly et en juin 2013 contre le projet de création d’une installation de stockage de déchets inertes (ISDI) à Villeneuve-sous-Dammartin. Le Département a aussi lancé une pétition en ligne demandant à ce que les nouvelles autorisations soient limitées aux besoins de la Seine-et-Marne.
    Les élus départementaux ont par ailleurs approuvé lors de la séance du 27 septembre 2013 le dépôt d’un recours devant la justice contre la décision expresse autorisant la société ECT à étendre une installation de stockage de déchets inertes (ISDI) sur le territoire de la commune d’Annet-sur-Marne pour une durée de douze ans
    .



Action 58
État
Créer de nouveaux périmètres de protection pour maintenir une agriculture de proximité et lutter contre l’étalement urbain.
  • Création du PPEANP (Périmètre de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains) de Marne-et-Gondoire, le premier en Ile-de-France.



Action 59
État
Labelliser les initiatives qui vont dans le sens du Projet départemental de territoire : nouveaux services aux habitants, lutte contre l’étalement urbain, mobilités durables, etc.
  • 32 projets labellisés après le premier appel à initiatives lancé en 2012 (en savoir+).

Légende

État

Action terminée

Action en cours

Action en projet