Imprimer (nouvelle fenêtre)

Le fonds d'aide aux jeunes (FAJ)

Qu'est ce que le F.A.J ?

ACCOMPAGNER LES JEUNES DANS LEURS PROJETS

En 2006, le Département organise les rencontres départementales de la jeunesse . Pour l'occasion, il souhaite renforcer le dispositif du fonds d'aide aux jeunes pour venir en aide à ceux qui sont en difficulté. Une étude sera engagée pour l'aide aux projets des jeunes ainsi qu'une réflexion sur la mise en place d'une "carte jeunes" destinée à faciliter l'accès aux loisirs des plus jeunes.

C'est un dispositif d'aide financière destiné aux jeunes qui a pour but :

  • D'apporter lorsque c'est nécessaire un secours d'urgence (hébergement, subsistance, santé...),
  • De soutenir un projet d'insertion (se déplacer, acheter des vêtements...),
  • De favoriser la réalisation d'un projet professionnel (suivre une formation...).

Qui peut en bénéficier ?

Les critères pour obtenir le F.A.J :

  • Etre agé de 18 à 25 ans révolus,
  • Etre de nationalité française ou, pour les étrangers, disposer d'un titre de séjour permettant d'exercer un emploi ou de suivre une formation professionnelle,
  • Avoir des difficultés d'insertion sociale et professionnelle,
  • Disposer de ressources faibles ou nulles.

Qui attribue le F.A.J ?

Fond d'aide aux jeunes

Un dispositif financier destiné aux jeunes

Le financement du Fonds d'Aide aux Jeunes est assuré par le Département. Son fonctionnement est placé sous la responsabilité du Président du Conseil général de Seine-et-Marne.

Les demandes d'aide font l'objet d'une analyse en Commission Locale d'Appui, présidée par un Conseiller général. Les aides sont attribuées rapidement sous forme d'un ou plusieurs versements, directement au jeune ou à un prestataire (centre de formation, SNCF, RATP, Auto école...). Dans certains cas, des aides d'urgence peuvent être débloquées immédiatement.

L'aide totale attribuée annuellement à un jeune ne peut dépasser un plafond fixé à 1 000 euros.

Comment faire une demande d'aide ?

La demande doit être effectuée avec l'aide d'un "Référent", personnel des Missions Locales, des Maison départementale des solidarités ou des associations habilitées.

A qui s'adresser ?

Les demandes doivent être formulées auprès de l'Maison départementale des solidarités dont vous dépendez ou de l'une des 13 Missions Locales de Seine-et-Marne.

Clics


Les maisons départementales des solidarités de Seine-et-Marne