Imprimer (nouvelle fenêtre)

1er Département ami des enfants, partenaire de l’Unicef

Fruit de sa politique volontariste dans le domaine de la protection de l’enfance et de la jeunesse, la convention passée entre le Comité français de l’Unicef et le Conseil général fait du plus grand département d’Ile-de-France une institution pionnière.

La Seine-et-Marne, premier département ami des enfants, partenaire de l'UNICEF

La Seine-et-Marne, premier département ami des enfants

Vingt-cinq pour cent des Seine-et-Marnais sont âgés de moins de 35 ans. Soixante-et-onze pour cent des habitants installés dans ce département composent des familles, avec enfants. De son côté, le Département, par le biais de ses compétences obligatoires et de ses initiatives innovantes en faveur de l’enfance apparaît comme un acteur central de la protection de l’enfance et de la jeunesse.
Forte de ces constats, la Seine-et-Marne est le premier département à signer une convention avec l’Unicef France et devient ainsi département ami des enfants.
Ce titre est renouvelable, décerné pour trois ans. Il implique, et témoigne, de ce que le Département fait de l’enfance une priorité de son action, qu’il mène ses politiques dans le domaine en référence à la Convention internationale des droits de l’enfant, qu’il agit en faveur de la promotion et de la mise en œuvre des droits de l’enfant au-delà de ses compétences obligatoires et qu’il soutient l’action de l’Unicef.

Les cinq engagements départementaux

Concrètement, cela donne lieu à cinq engagements précis pris par le Département :

  • mettre en œuvre une procédure transversale permettant une approche globale et collégiale de l’ensemble des questions concernant l’enfance et la jeunesse dans le département
  • développer l’implication des enfants et de leurs parents dans les prises de décision concernant les enfants et les jeunes
  • établir régulièrement un état des lieux sur la situation des enfants dans le département, sur la base d’un tableau de bord, ainsi que sur l’effort financier consenti par le Conseil général aux enfants
  • sensibiliser et former élus et professionnels en charge de l’enfance aux droits des enfants
  • développer ou renforcer son partenariat avec le Comité départemental de l’Unicef et avec l’Unicef France pour la promotion des droits de l’enfant et pour la solidarité internationale.