Imprimer (nouvelle fenêtre)

Meaux

On ne le sait guère, mais c'est la ville de Meaux, qui est devenue bien plus tard le bastion de la Contre-Réforme sous les prêches tonitruants de Bossuet, son plus célèbre évêque, qui accueillit le premier temple protestant de France. C'est aussi à Meaux que l'on recense le premier martyr de la nouvelle religion prêchée par Luther et Calvin au début des guerres de religion qui ensanglantent la France du XVIème siècle.

Bossuet et la Contre-Réforme

En 1681, Jacques-Bénigne Bossuet (1627-1704) devient évêque de Meaux. L'Aigle de Meaux, prélat et prédicateur redouté, surtout après la révocation de l'Edit de Nantes, fut aussi le précepteur du jeune roi Louis XIV avant de soutenir ardemment la nouvelle politique de Contre-Réforme menée par son ancien élève.

Le centre ancien de Meaux est marqué par la présence de la Cité Episcopale, l'une des rares en France à être restée intacte. Tout autour s'étend le tissu ancien de la ville dont le charme réside dans ses rues pittoresques, son parcellaire médiéval et ses hôtels particuliers des XVIIème et XVIIIème siècles.

Le Musée Bossuet, installé dans l'ancien Palais Episcopal, propose ses collections de peintures et sculptures du XVIème au XIXème siècles, avec des expositions temporaires dans les salles basses.