Imprimer (nouvelle fenêtre)

Des chasseurs de rennes aux marchands de Provins

L'histoire des hommes en Seine-et-Marne connaît un premier événement datable, il y a 10 000 ans : il s'agit d'un campement de chasseurs de rennes découvert en 1964 au Pincevent et qui reste, aujourd'hui encore, un site mondial de l'archéologie préhistorique. Il fut le premier dont les archéologues, grâce à son excellent état de conservation, ont pu tirer un moule en latex.

Château Landon

Château-Landon

Durant la période gallo-romaine, des villes comme Meaux (Meldès) et Melun (Melodunum), bien situées sur les berges du fleuve, à proximité de gués, connurent l'essor apporté par les voies de communication tracées par Rome. Des temples votifs, des villas et des murs d'enceinte (la Bauve près de Meaux) s'y élevaient. Faut-il y voir les prémisses du développement moderne ? C'est possible, dans la mesure où ces deux villes connurent, au fil du temps, une croissance démographique continue.

Au Moyen- Age, des citées voisines se sont développées sur d'autres critères. Il s'agit de Lagny , Château-Landon et Provins, dont le rayonnement marchand s'étendait très au-delà de nos frontières. Dans les campagnes les seigneurs dressaient des châteaux tandis que les riches laboureurs protègeaient leurs récoltes derrière les murs de leurs fermes fortifiées.