Imprimer (nouvelle fenêtre)

De la Renaissance au Grand Siècle

De la Renaissance au "Grand Siècle", c'est à dire de François Ier à Louis XIV, un peu plus de 200 ans suffisent à façonner un nouveau territoire à partir de la Brie et de la Gâtine médiévales. Cette "province", tellement riche du beau blé qui y pousse et amène à l'époque une prospérité sans égale, devient vite une terre de Seigneurs et de Courtisans.

Vaux Le Vicomte

Vaux-le-Vicomte

La Brie, du fait de sa position aux portes orientales de Paris, grâce à ses immenses forêts giboyeuses et à la prospérité de ses fermages, devient une terre de châteaux et de palais. De bout en bout de cette ère nouvelle, Fontainebleau et Vaux-le-Vicomte suffisent à témoigner des évolutions artistiques, architecturales et historiques qui surviennent dans ce pays.

L'ancien château de Louis VII le Jeune (XIIème siècle), devient, sous l'influence des artistes italiens ramenés par François Ier de ses campagnes incertaines, un fleuron de la Renaissance en France.

Façonné à partir d'une forte ambition artistique nationale, ce style forge progressivement un "Classicisme à la Française" dont Vaux-le-Vicomte devient finalement un autre symbole. A Fontainebleau, le Primatice puis Philibert Delorme ouvrent la voie des Chambord et autres trésors de Touraine. A Vaux-le-Vicomte, Le Vau, Le Brun et Le Nôtre inventent Versailles et ses jardins savants. Ces épures successives feront flores dans l'Europe entière