Imprimer (nouvelle fenêtre)

Transports

Un réseau routier dense et varié, des dessertes ferroviaires en constante augmentation, l’aéroport international de Roissy… La Seine-et-Marne est dotée d’infrastructures précieuses pour son développement économique et ses habitants.


Depuis toujours au cœur des échanges de par sa situation géographique à quelques encablures de la capitale mais aussi de la Bourgogne historiquement si puissante, la Seine-et-Marne possède un réseau routier dense et varié. Au fil des ans, trains, avions, mais aussi développement et entretien des voies navigables ont permis au département d’être plus que jamais bien desservi.

20 900 km de réseau routier

undefined

Un réseau routier dense et varié.

Avec ses 211 km d’autoroutes et ses 190 km de routes nationales, la Seine-et-Marne est idéalement équipée pour que les déplacements inter-régionaux s’y pratiquent aisément. Mais les 4 380 km de routes départementales, les 6 700 km de voiries communales et les 9 400 km de chemins ruraux assurent, en complément, un maillage fin du territoire, y compris dans les zones rurales.

Le réseau ferré n’est pas en reste, avec 4 lignes de RER (A, B, D, E) desservant un grand nombre de communes et les reliant à Paris : on compte 81 gares dont 26 RER et 453 km de voies ferrées (hors lignes à grande vitesse).

Le département possède en outre 125 km de lignes à grande vitesse et 4 gares (Roissy, Chessy, Melun, Fontainebleau) accueillent des TGV (Sud-est, Nord, prochainement Est européen). Résultat : Lille est à une heure de la Seine-et-Marne, Bruxelles à deux heures ou Londres à 3 heures 30. De quoi asseoir la position stratégique du plus grand département d’Ile-de-France !

Dans les airs et sur l'eau

Autre atout, le premier aéroport européen en termes de trafic et le deuxième, après Londres-Heathrow en matière de nombre de passagers, Roissy Charles de Gaulle, se trouve partiellement en Seine-et-Marne. En outre, neuf aérodromes permettent d’autres pratiques de l’aviation, privées et professionnelles.

A noter enfin que les fans de la navigation ne seront pas déçus, puisque le département offre 330 km de voies navigables, répartis entre un fleuve (la Seine), deux canaux (l’Ourcq et le Loing) et des rivières (l’Yonne et la Marne).

Clics

Deux exemples de sites permettant de préparer vos trajets sur route :
www.mappy.fr ou
www.viamichelin.fr