Routes, Mobilités Plus sûre et plus verte sera la route

Route départementale en Seine-et-Marne
Route départementale en Seine-et-Marne © Département de Seine-et-Marne
Il est loin le temps où parler "routes" revenait seulement à comptabiliser les kilomètres de bitume et le nombre de nouveaux giratoires. Aujourd’hui, la gestion des routes par le Département passe par les questions de sécurité, le développement du covoiturage et des liaisons cyclables ou encore la réalisation d’enrobés en liant végétal. Le point.

Date de publication de la page et auteur de publication

Créé le:

Une route pour tous

Vous en empruntez sans doute une tous les jours. Avec leurs plus de 4 300 km, les routes départementales relient, au gré des paysages, les territoires et leurs habitants. Leur entretien est une mission exigeante qui relève du Département.

543 agents œuvrent, parfois nuit et jour, pour vous rendre la route plus belle, moins dangereuse. Ils interviennent aux quatre coins de la Seine‑et‑Marne. Une proximité avec le terrain rendue possible par la création de cinq agences départementales (à Coulommiers, Meaux/Villenoy, Melun/Vert‑Saint‑Denis, Moret/Veneux et Provins), chacune étant elle‑même divisée en trois centres routiers. Ces équipes, délocalisées, interviennent au titre de l’exploitation de la route, de l’entretien du réseau et de la sécurité routière.

L’ambition est ainsi d’offrir aux Seine‑et‑Marnais un réseau de qualité, fiable et sécurisé. Cela passe par l’entretien des chaussées, des ouvrages d’art, mais aussi par un travail sur la signalisation horizontale, en garantissant la visibilité du marquage au sol (parfois seul outil de guidage la nuit).

La signalétique directionnelle n’est pas oubliée. Les sites touristiques bénéficient désormais d’un schéma de signalisation touristique, y compris depuis l’autoroute. Ce schéma fera l’objet en 2023 d’une actualisation.

Chiffres-clés

  • 80

    M€

    investis par le Département pour la modernisation de son patrimoine routier

  • 4 313

    km

    de routes départementales en Seine-et-Marne

  • 65

    %

    des Seine-et-Marnais utilisent leur voiture pour se rendre au travail chaque jour

C’est une grande responsabilité que d’entretenir le réseau routier du plus grand département d’Île‑de‑France.

Olivier Lavenka, Vice-président en charge de l’aménagement du territoire.

Retrouvez le dossier sur les routes départementales dans la rubrique grand angle du Seine & Marne Le Magazine n°143.

Seine & Marne, Le magazine n°143

Publications

Voir aussi