Education / Jeunesse

Sensibilisation au harcèlement scolaire

« Regarde, écoute, parle » sont les 3 mots de la campagne de sensibilisation et de lutte contre le harcèlement du Département de Seine-et-Marne. Une campagne positive, valorisant le collectif et signée d'un street artiste seine-et-marnais.

Le harcèlement scolaire, qu'est-ce-que c'est ?

Le harcèlement scolaire se définit par des actes de violence verbale, physique ou psychologique répétés au sein de l'école ou à l'extérieur de l'établissement ou encore par téléphone ou par message, sur le web et/ou les réseaux sociaux. Dans ce dernier cas de figure, on parle de cyberharcèlement.

Lorsqu'un élève se fait insulter, bousculer, menacer, battre à répétition par un ou plusieurs élèves, il est question de harcèlement scolaire. S'ensuit un isolement de la victime et de graves problèmes sur sa santé physique et psychologique, ainsi que sur son parcours éducatif.

Tel qu'il est expliqué sur le site du ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports, le harcèlement scolaire « se fonde sur le rejet de la différence et sur la stigmatisation de certaines caractéristiques », comme par exemple le handicap, l'apparence physique, l'identité du genre ou l'orientation sexuelle.

Le collectif fait la différence

Face à ce fléau fréquent au collège, le Département de Seine-et-Marne sensibilise collégiens, professeurs et parents au harcèlement scolaire à travers un plan d'actions :

  • signaler les jeunes collégiens en souffrance,
  • garantir leur prise en charge,
  • apporter un accompagnement juridique aux familles,
  • former et sensibiliser dans les collèges.

Pour vaincre tous ensemble le harcèlement scolaire, il faut avant tout regarder, écouter et en parler. Trois mots mis en lumière et en couleurs par le street artistes seine-et-marnais, Bishop Parigo, qui a créé, pour le Département, une illustration pleine de vie et résolument positive, rappelant que le collectif est un rempart contre le harcèlement scolaire et que chacun est acteur à son niveau.

Regarde

Il est souvent plus facile de détourner le regard. Un geste mal placé envers un camarade de classe ou un élève, une claque donnée « pour rire » (ou pas), des insultes, ou de « simples » brimades qui sont devenues quotidiennes… Est-ce à toi de réagir ? Oui ! Ne fuis pas, regarde ! Tu as sans doute la possibilité de faire cesser ce qui est peut-être devenu un cauchemar pour la victime de ce harcèlement.

Écoute

Tout comme il est facile de ne pas voir, il peut sembler parfois difficile d’écouter… Pourtant, l’élève qui subit du harcèlement a besoin d’une oreille attentive. Montre-lui que tu peux être à l’écoute, sans jugement, sans pression. L’objectif étant de montrer à la victime qu’elle n’a pas à rester seule.

Parle

Que tu sois victime ou témoin d’une situation de harcèlement, tu as le droit et le devoir de parler. À un camarade, un adulte, un enseignant, voire à une association, en appelant un numéro dédié. Se taire est la pire des solutions. Et parfois, se confier est une première étape qui peut soulager et donner à la personne harcelée le courage d’aller plus loin.

Kit communication

Voir aussi