Sport, Jeux Olympiques Première Journée Paralympique : le Département soutient les sportifs paralympiques du territoire

La Seine-et-Marne, terre de jeux 2024
La Seine-et-Marne, terre de jeux 2024 © Département de Seine-et-Marne
À l’occasion de la première Journée Paralympique célébrée sur la place de la Bastille à Paris le 8 octobre, le Département de Seine-et-Marne s’associe à cette journée en tant que terre de jeux 2024 pour mettre en lumière les sportifs en situation de handicap et sensibiliser au handisport. Vidéo.

Date de publication de la page et auteur de publication

Créé le:

"Les porteurs de handicap peuvent aussi faire du sport"

Terre de Jeux 2024, la Seine-et-Marne accueillera les Jeux Olympiques et paralympiques Paris 2024 et à l’approche de cet évènement sportif de grande envergure, le Département de Seine-et-Marne souhaite mettre le paralympisme au même niveau que l’olympisme.

« Ce 8 octobre est une journée importante, c'est une journée pour le Paralympisme. L'idée est de sensibiliser les valides sur le handicap et de faire en sorte que les porteurs de handicap puissent se rendre compte que tout est possible, qu'ils peuvent également pratiquer une activité sportive », déclare Bouchra Fenzar-Rizki, Vice-présidente en charge des sports.

Au-delà d’une simple activité physique, le sport est le reflet de la société que le Département de Seine-et-Marne souhaite plus juste et plus inclusive. Pour faciliter l’accès et la réussite des sportifs en situation de handicap, le Département met en œuvre plusieurs actions en faveur des athlètes et des clubs sportifs du territoire.

Valoriser et accompagner le handisport et ses sportifs

Comme Margot Boulet, rameuse d’aviron et nageuse en paralympique au club de Provins, ou Yohan Peter, para-escrimeur licencié au club de Val-d’Europe, plusieurs athlètes paralympiques en lice pour les championnats olympiques sont soutenus dans leurs entraînements par le Département.

Pour valoriser les sportifs de haut niveau, le Département accompagne aussi les clubs du territoire en leur apportant des subventions notamment dans l’achat de véhicules pour transporter les joueurs en fauteuil roulant.

Autre action en faveur du handisport : relancer des épreuves à destination des sportifs handisport, avec notamment le lancement d’une première manifestation internationale de para-aviron sur le site olympique de Vaires-Torcy.

Le sport inclusif se développe ainsi en Seine-et-Marne, à l’instar du club de handball de Pontault-Combault qui propose des entraînements en section de « hand sourd » à Boisramé accessibles aux sportifs en situation de handicap.

L'exécutif départemental ayant fait du développement des handisports l'une des priorités absolues de sa politique sportive, le Département renforcera dans les prochains mois son action pour renforcer le maillage du territoire en clubs et établissements proposant des activités adaptées aux personnes en situation de handicap, afin que chacun ait accès à une offre de pratique à proximité de chez soi.

J'ai voulu, avec l'ensemble des élus du Département ainsi que tous les services, mettre au cœur de nos réflexions le Handisport pour faire qu'aujourd'hui on puisse, quel que soit nos différences, quel que soit notre handicap, pouvoir faire du sport.

Jean-François Parigi, Président du Département de Seine-et-Marne

Vidéo sur la Journée Paralympique

Plus d'informations sur les actions du Département de Seine-et-Marne, collectivité hôte des Jeux Olympiques et paralympiques Paris 2024.

Voir aussi