Education / Jeunesse

Premier atelier de sensibilisation au harcèlement scolaire pour des collégiens de Claye-Souilly

Dans le cadre de sa campagne de lutte contre le harcèlement scolaire, le Département de Seine-et-Marne met en place des ateliers de sensibilisation dans 12 collèges seine-et-marnais, en partenariat avec l’association Marion La Main Tendue. Le premier atelier s'est tenu mercredi 10 novembre au collège Parc des Tourelles à Claye-Souilly. Reportage.

Date de publication de la page et auteur de publication

Créé le: - Mis à jour le :

Retour en vidéo sur l'atelier

Lancement du premier atelier de sensibilisation

À la suite d’une convention de partenariat, adoptée en séance publique du Conseil départemental le 23 septembre, avec l’association Marion La Main Tendue, le premier atelier de sensibilisation s'est tenu au collège Parc des Tourelles de Claye-Souilly ce mercredi 10 novembre.

Nora Fraisse, présidente de l’association Marion La Main Tendue, a animé cet atelier devant les délégués de classe de chaque niveau, en présence de Xavier Vanderbise, vice-président du Département en charge des collèges, et de Géraldine Rabouille, principale de l’établissement.

« Notre association va aujourd’hui travailler avec le Département de Seine-et-Marne pour vous former à devenir des acteurs et des ambassadeurs contre le harcèlement, explique Nora Fraisse, et pour ça nous allons vous laisser parler ».

Les collégiens prennent la parole

Tout au long de l'atelier, les élèves prennent la parole pour s’exprimer ouvertement sur le harcèlement scolaire ainsi que le cyberharcèlement.

Qu’est-ce-que le harcèlement ? Et le cyberharcèlement ? Comment les reconnaître ? Et pourquoi faut-il agir collectivement contre ce fléau ? Pour illustrer ces questions, la présidente de l’association Marion La Main Tendue diffuse plusieurs documentaires concrets et demande aux collégiens de donner leur avis sur ces situations de harcèlement.

« Faites attention aux réseaux sociaux, les jeunes. Il faut garder en tête que poster sur les réseaux, c'est prendre un risque », conseille Nora Fraisse. « En fait, c'est comme rentrer dans une voiture sans ceinture de sécurité », ajoute une collégienne en 5e.

J’ai trouvé cet atelier très interactif et intéressant, avec beaucoup de participation de la part des élèves. Ils ont tous libéré leur parole et veulent devenir ambassadeurs pour lutter contre ce fléau. »

Xavier Vanderbise, vice-président du Départemnet en charge des collèges

Agir contre ce fléau

Ces ateliers menés par Marion La Main Tendue seront réalisés dans 24 collèges seine-et-marnais dans le cadre de la convention signée en octobre entre le Département et cette association agréée par le ministère de l'Education nationale, de la jeunesse et des sports.

A l'occasion de la Journée nationale de mobilisation contre le harcèlement scolaire, le 18 novembre prochain, le Département de Seine-et-Marne mettra par ailleurs à disposition des 128 collèges du territoire un film documentaire sur le harcèlement scolaire afin qu'il soit projeté aux élèves. Produit par le Département, ce film a été réalisé par la société Chlorofilm sur la base de témoignages croisés et avec la participation des chorégraphes et danseurs de la Compagnie Art Move Concept.

 

Voir aussi