Département

Reconfinement en Île-de-France à partir du vendredi 19 mars à minuit

Magasin fermé à Melun
© Arthur Delicque
La Seine-et-Marne est l'un des 16 départements de France qui sont reconfinés depuis le 19 mars minuit. Le point sur les mesures annoncées par le gouvernement et le Préfet de Seine-et-Marne.

Date de publication de la page et auteur de publication

Créé le: - Mis à jour le :

Le port du masque reste obligatoire en Seine-et-Marne

L'arrêté préfectoral, en date du vendredi 30 octobre 2020 qui rend obligatoire le port du masque dans toute
la Seine-et-Marne, a été renouvelé le 30 mars 2021 par le Préfet de Seine-et-Marne. Cette mesure sanitaire s'applique jusqu'au 30 avril 2021.

Les nouvelles mesures de confinement

Face à l'accélération de la contagion à la Covid-19, le Gouvernement a annoncé de nouvelles mesures visant à freiner l’épidémie qui seront appliquées à partir de vendredi 19 mars à minuit, et pour 4 semaines consécutives.

Les mesures annoncées sont :

  • Le maintien du couvre feu mais à 19h et à partir du samedi 20 mars ;
  • Le maintien des écoles ouvertes et des lycées en demi jauge ;
  • Un assouplissement des conditions de l’activité sportive pour les mineurs ;
  • Une autorisation d'ouverture réservée uniquement aux commerces vendant des biens et des services de première nécessité, incluant les libraires et les disquaires qui sont autorisés à ouvrir ;
  • Une possibilité de se promener, de s’aérer ou de faire du sport en journée, sans aucune limitation de durée mais dans un rayon limité à 10 kilomètres autour de chez soi, sans attestation ;
  • Aucun déplacement interrégional est autorisé sauf motifs impérieux ou professionnels ;
  • Le maintien de l'ouverture des lieux de culte.

L'attestation de déplacement est disponible en version numérique ou en version papier à télécharger. Plus d'informations sur le site du Gouvernement et le site du Préfet de Seine-et-Marne.

Réaction du Président de Seine-et-Marne

« Face à la progression rapide de l’épidémie de Covid-19 ces dernières semaines, due notamment à la prédominance désormais du variant britannique, il était devenu inévitable de prendre des mesures de reconfinement sur les territoires les plus touchés, dont l’Île-de-France. La situation dans nos hôpitaux impose des mesures rapides et efficaces.

Consulté hier par le Préfet de Seine-et-Marne dans le cadre de la concertation menée par le gouvernement avant cette nouvelle série de mesures, j’avais fait savoir que j’étais pour ma part favorable à ce qu’il ne s’agisse pas de demi-mesures, tout en préconisant des possibilités de sortie dans un périmètre élargi pour les habitants des territoires confinés, et un recul du couvre-feu.

Je me félicite que les mesures annoncées ce soir par le gouvernement aillent dans ce sens. Elles constituent à mes yeux une réponse adaptée à la situation sanitaire, notamment en Île-de France. Un confinement limité au week-end ne permettrait pas de freiner massivement l’épidémie là où le virus circule activement, mais il était essentiel de permettre à la population de sortir plus librement pour respirer et s’aérer, de manière responsable.

À présent, tous nos efforts doivent se porter sur l’accélération de la vaccination, en particulier en Île-de-France. Les objectifs fixés par le gouvernement sont ambitieux mais doivent être tenus pour nous permettre de sortir de cette crise sanitaire si éprouvante pour tous ».

Télécharger

Voir aussi