Espaces naturels sensibles

ENS Le tuf de la Celle

Espace naturel sensible- Le tuf de La Celle
© Françoise Couturier
Le site du tuf de La Celle surplombe la Seine de plus de 20 mètres. Avec une superficie à peine supérieure à un hectare, c’est le plus petit espace naturel sensible ouvert au public en Seine-et-Marne.

Horaires : Accès : depuis la RD 39, à La Celle, prendre la direction du cimetière, parking à côté du cimetière.

  • Distance / Durée du parcours : boucle de 100 m 
  • Milieux naturels présents : friche 
  • Intérêts du site : géologie 
  • Particularités : site géologique d’importance nationale, ancienne carrière, dénivelé ponctuel 
  • Structure Animatrice : Seine-et-Marne Environnement.

Richesses écologiques et patrimoniales

Du point de vue géologique, l’intérêt du site dépasse largement les frontières du Département. En effet, en Europe du Nord-Ouest, seuls 7 dépôts de tuf sont datés de la même période. Parmi ceux-ci, quatre seulement, dont La Celle, ont livré des vestiges d’occupation humaine. De tous les tufs de cette époque, La Celle fait figure d’exception par son épaisseur de plusieurs mètres et sa richesse paléontologique qui ont rendu possible la reconstitution détaillée du paysage existant il y a 400 000 ans.

Du point de vue écologique, malgré sa superficie très faible le site et attractif pour la faune : les passereaux comme la fauvette à tête noire affectionnent les zones buissonneuses. Certains insectes typiques des milieux chauds et secs sont présents comme les papillons flambé et demi deuil, et le criquet oedipode turquoise. La flore est aussi spécifique avec la présence remarquable de la germandrée botryde. Quelques espèces de reptiles sont aussi présentes telle le lézard des murailles et la vipère aspic.

 

Publications